» » » Donald Trump a decidé de choisir Boeing pour Hill Air Force Base, en remplaçant Lockheed Martin

Donald Trump a decidé de choisir Boeing pour Hill Air Force Base, en remplaçant Lockheed Martin

(F35 – Lockheed Martin)

L’avion F-35 Joint Strike Fighter de Lockheed Martin (379 milliards de dollars) est consideré trop coûteux par le président élu, Donald Trump, pour Hill Air Force Base. Il a renversé la planification du Pentagone en annonçant quíl) prefere F-18 Super Hornet du Boeing: «Sur la base des coûts considérables et des dépassements de coûts du Lockheed Martin F-35, j’ai demandé à Boeing un F-18 Super Hornet comparable,» a-t-il déclaré sur Twitter.

F-35 Joint Strike Fighter est deja consacré pour la  Air Force, Navy et Marine Corps, basé sur un processus rigoureux de Pentagone, en remplacement les anciens avions, y compris le vieux F-18 de Boeing. Les modèles F/A-18E/F manquent de furtivité et d’autres fonctionnalités high-tech du F-35, et il faut des modifications de conception pour être comparable à l’avion plus récent.

Air Force et Marine ont décidé cet année de ne pas acheter le Super Hornet, Lockheed Martin en battant Boeing dans le contrat général. Super Hornets exigent des avions d’escorte pour compenser leur manque de discrétion et la capacité de recueillir, de fusionner et de distribuer des données de capteurs d’armes.

Boeing a déclaré que la compagnie est «engagée à travailler avec le président élu et son administration pour fournir la meilleure capacité, tous les produits et services de Boeing pour répondre à nos besoins de sécurité nationale.»

Certains alliés des États-Unis se sont retirés du programme F-35. Trump a convoqué mercredi les dirigeants des deux compagnies et un groupe de hauts fonctionnaires du Pentagone pour discuter les coûts du programme F-35 et le remplacement proposé par Boeing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *