» » » Épistémologie

Épistémologie

Posté dans : Actualité 0

L’épistémologie est la branche de la philosophie qui s’intéresse à la théorie de la connaissance.

L’épistémologie étudie la nature de la connaissance, la justification et la rationalité de la croyance. Une grande partie du débat en épistémologie se concentre sur quatre domaines: (1) l’analyse philosophique de la nature de la connaissance et comment elle se rapporte à des concepts comme la vérité, la croyance et la justification, (2) divers problèmes de scepticisme, (3) les sources et la portée des connaissances et des croyances justifiées, et (4) les critères de connaissance et de justification. L’épistémologie aborde des questions telles que «Qu’est-ce qui justifie les croyances justifiées?», «Qu’est-ce que cela signifie de dire que nous savons quelque chose?» et fondamentalement «Comment savons-nous que nous savons?»

Le terme «épistémologie» a été utilisé pour la première fois par le philosophe écossais James Frederick Ferrier en 1854. Cependant, selon Brett Warren, le roi James VI d’Écosse avait auparavant personnifié ce concept philosophique comme le personnage d’Epistemon en 1591.

Epistemon

Dans un dialogue philosophique, le roi James VI d’Écosse a écrit le personnage Epistemon comme la personnification d’un concept philosophique pour débattre des arguments selon lesquels les anciennes perceptions religieuses de la sorcellerie devraient être punies dans une société chrétienne alimentée politiquement. Les arguments que pose e roi James, à travers le personnage Epistemon, sont basés sur des idées de raisonnement théologique concernant la croyance de la société, puisque son opposant Philomathes prend une position philosophique sur les aspects juridiques de la société mais cherche à obtenir une plus grande connaissance d’Epistemon. Cette approche philosophique signifiait un Philomath cherchant à obtenir une plus grande connaissance par l’épistémologie avec l’utilisation de la théologie. Le dialogue a été utilisé par le roi James pour éduquer la société sur divers concepts, y compris l’histoire et l’étymologie des sujets débattus.

Étymologie

Le mot épistémologie est dérivé de l’épistēmē grec ancien signifiant «connaissance» et du suffixe –logy, signifiant «discours logique» (dérivé du mot grec logos signifiant «discours»). J.F. Ferrier a inventé l’épistémologie sur le modèle de «l’ontologie», pour désigner cette branche de la philosophie qui vise à découvrir le sens de la connaissance, et l’a appelé le «vrai commencement» de la philosophie. Le mot est équivalent au concept Wissenschaftslehre, utilisé par les philosophes allemands Johann Fichte et Bernard Bolzano pour différents projets avant d’être repris par Husserl. Les philosophes français ont alors donné au terme épistémologie un sens plus étroit de «théorie de la connaissance». Par exemple, Émile Meyerson a ouvert son Identité et réalité, écrit en 1908, avec la remarque que le mot «devient courant» équivaut à «la philosophie des sciences».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *