Home » Articole » FR » Santé » Pandémie COVID-19 » La vie et la mort pendant une pandémie

La vie et la mort pendant une pandémie

Au début de la crise, les médias internationaux ont qualifié la stratégie chinoise de lutte contre le coronavirus de « dure », « extrême », « sévère » et « controversée », soulignant qu’elle n’offrait « aucune garantie de succès ». (Qin, Myers, et Yu 2020) Après les expériences difficiles que d’autres pays ont traversées, « une version brute et extrême de l’approche chinoise est devenue la norme internationale ». (Caduff 2020) Les stratégies de test différaient selon les pays et ont changé dans les pays au fil du temps, et il n’y avait pas d’accord entre les experts et les responsables sur ce qui compte comme la mort causé par le virus ; cette confusion a influencé les données publiées par chaque pays et a rendu toutes les comparaisons en fait incomparables, créant « le sentiment d’une menace majeure qui cache la nature différentielle du risque ».

Le manque de médecins de famille dans les zones rurales et le faible niveau du système de santé publique (Chrisafis 2019) ont accru la pression sur les hôpitaux des centres urbains dépassant leur capacité.

Caduff conclut qu’il est difficile de faire des prédictions sans méthodologies scientifiques correctes, mais « il est important de comprendre que la combinaison stratégique de la confusion, de la contradiction et du jeu des opposés extrêmes est fondamentale pour une gouvernance autoritaire. Tout ce qui instille un sentiment de désordre et intensifie la crise augmente le désir d’une action décisive. »

Le coronavirus est un virus à ARN qui provoque des infections des voies respiratoires de gravité variable, du rhume aux versions mortelles (SRAS, MERS et COVID-19). Les symptômes diffèrent selon l’animal. Pour le coronavirus humain, il n’existe toujours pas de vaccins ou de médicaments pour prévenir ou traiter les infections.

SARS-CoV-2 virion(Illustration du virion SRAS-CoV-2 (Giaimo 2020

    Protubérances rouges: protéine Spike (S)

    Revêtement gris: l’enveloppe, composée principalement de lipides, qui peut être détruite avec de l’alcool ou du savon

    Dépôts jaunes: protéines d’enveloppe (E)

    Dépôts orange: protéines membranaires (M))

 

Le coronavirus a été découvert dans les années 1930 chez des poulets domestiques. (Estola 1970) Dans les années 1940, deux autres coronavirus animaux ont été isolés. (McIntosh 1974) Des coronavirus humains ont été découverts dans les années 1960. (Kahn et McIntosh 2005) June Almeida, à l’hôpital St. Johns Thomas de Londres a visualisé le coronavirus par microscopie électronique en 1967, soulignant plus tard les liens morphologiques entre eux. (Almeida 2008) En 2003, à la suite de l’épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) en Asie, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a officiellement nommé le coronavirus SRAS-CoV respectif. Plus de 8 000 personnes ont été infectées, dont environ 10% sont décédées. (Li et al. 2005) Par la suite, un grand nombre de coronavirus humains ont été identifiés, dont HCoV NL63 en 2004, HCoV HKU1 en 2005, MERS-CoV en 2012 et SARS-CoV-2 en 2019. (Zhu et al. 2020)

Un cycle de vie d’un coronavirus comprend :

  1. Entrée dans la cellule. (Simmons et al. 2013)
  2. Traduction du génome : le génome ARN du virus pénètre dans le cytoplasme cellulaire en jouant le rôle de messager ARN. (Fehr et Perlman 2015)
  3. Réplication – transcription : les protéines non structurales coagulent pour former un complexe qui se réplique et transcrit l’ARN à partir d’un brin d’ARN. (Fehr et Perlman 2015) La réplication reproduit le génome viral et, par transcription, le complexe est capable de recombinaison génétique lorsqu’au moins deux génomes viraux sont présents dans la même cellule infectée. (Payne 2017, 17) La recombinaison d’ARN détermine la variabilité génétique du coronavirus. (Su et al. 2016)
  4. Assemblage et libération : l’ARN génomique positif répliqué devient le génome des virus descendants. La transcription de l’ARN a lieu à l’intérieur du réticulum endoplasmique. Les interactions entre les protéines conduisent à l’assemblage de virus, qui sont ensuite libérés de la cellule hôte par exocytose et peuvent infecter d’autres cellules hôtes. (Fehr et Perlman 2015)
  5. Transmission : Les porteurs de virus peuvent les transmettre dans l’environnement (Cui, Li, et Shi 2019) selon les espèces de coronavirus, par aérosol, fomite ou voie fécale-orale. (Decaro 2011a) Le coronavirus du SRAS est transmis par aérosols. (Decaro 2011b)

On estime que le premier coronavirus est apparu relativement récemment, env. 8000 avant JC, bien que certains modèles la situent il y a 55 millions d’années, impliquant une coévolution à long terme avec des chauves-souris et des espèces aviaires. (Wertheim et al. 2013) Les chauves-souris et les oiseaux, en tant que vertèbres volantes à sang chaud, sont un réservoir naturel idéal pour le pool de gènes des coronavirus, permettant l’évolution et la dissémination étendue des coronavirus. (Woo et al. 2012)

En décembre 2019, une épidémie de pneumonie a été signalée à Wuhan, Chine (Board 2020) avec une nouvelle souche de coronavirus (World Health Organization 2020d) nommée 2019-nCoV par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), (World Health Organization 2020b) puis rebaptisé SARS-CoV-2 par le Comité international sur la taxonomie des virus. Le virus a une similitude de 96% avec le coronavirus de la chauve-souris. (Cohen 2020)

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré l’épidémie de COVID-19 un problème de santé publique urgent le 30 janvier 2020 et une pandémie le 11 mars. (World Health Organization 2020c) La pandémie a provoqué des perturbations sociales et économiques mondiales, les plus importantes depuis la récession mondiale déclenchée par la Grande Dépression (IMFBlog 2020) et la famine mondiale qui a touché 265 million de personnes. (United Nations 2020)

Parmi les premières réactions depuis le début de la pandémie, il y avait la recherche des coupables pour son début et sa propagation. Cela a exacerbé les préjugés, la xénophobie et le racisme envers les personnes d’origine chinoise (Burton 2020) et les théories du complot. Les personnes en Italie (le premier pays d’Europe à avoir connu une grave épidémie de COVID-19) ont également souffert de suspicion et de xénophobie. (Nadeau 2020) La discrimination à l’égard des musulmans en Inde s’est également intensifiée après que les autorités indiennes ont identifié un rassemblement d’un groupe missionnaire islamique comme une source de pandémie. (Kolachalam 2020) A Paris, des minorités ethniques se sont plaintes d’actions policières discriminatoires pendant la quarantaine. (Dodman 2020) En Corée du Sud, la communauté LGBTQ a été blâmée par certains pour la propagation du virus. (Thoreson 2020) Même en Chine, la xénophobie et le racisme contre les non-résidents, en particulier les personnes de couleur, ont augmenté pendant cette période. (Asiedu 2020)

L’une des mesures les plus contestées prises au niveau mondial dans la pandémie de COVID-10 est la distance sociale (appelée plus tard la distance physique pour empêcher le développement d’associations sociales négatives). Les méthodes de distanciation sociale comprennent la quarantaine, restrictions de voyage, fermeture d’écoles, de lieux de travail, de stades, de théâtres ou de centres commerciaux. (World Health Organization 2020a) La non-coopération avec les mesures à distance dans certaines régions a contribué à la propagation de la pandémie. L’opposition à la distanciation sociale est également venue de certains épidémiologistes hétérodoxes. (Farr 2020)

La pandémie a également affecté les systèmes politiques dans plusieurs pays, entraînant la suspension des activités législatives (Tumilty 2020) et le report des élections. (Corasaniti et Saul 2020)

Les mesures prises pour lutter contre la pandémie ont permis une expansion inhabituellement importante du pouvoir gouvernemental, de nombreux sociologues craignent que l’État n’abandonne à peine, après l’atténuation de la pandémie, ce pouvoir, il existe de nombreux précédents historiques à cet égard.

De l’avis de Rocco Ronchi, (Foucault, Agamben, et Benvenuto 2020) les mesures prises dans la pandémie actuelle confirment la thèse de Foucault selon laquelle le pouvoir actuel est biopolitique. Il voit le virus comme présentant la caractéristique d’un événement, possédant aussi sa « vertu » (contrairement aux faits simples, les événements possèdent une « vertu », une force, une propriété, une vision, c’est-à-dire qu’ils font quelque chose). Les événements sont traumatisants, produisant des transformations même avant d’avoir lieu ou d’être possibles. Ainsi, les événements génèrent la possibilité « réelle ». Il s’ensuit que la « vertu » d’un événement consiste donc à rendre possibles des modes opératoires, qui « avant » étaient simplement impossibles, inimaginables.

Le philosophe Slavoj Zizek, dans Coronavirus is ‘Kill Bill’-esque blow to capitalism and could lead to reinvention of communism (Op-Ed), déclare que « le coronavirus nous forcera également à réinventer le communisme basé sur la confiance dans les gens et dans science », contre le racisme et la propagation de nouveaux nationalismes. Le virus aurait ainsi porté un coup dur au capitalisme. (Zizek 2020)

Byung-Chul Han, dans La emergencia viral y el mundo de mañana. Byung-Chul Han, el filósofo surcoreano que piensa desde Berlín, considère l’individu comme un acteur actif possible, qui ne considère pas la transformation comme sûre. La raison humaine devra vaincre le virus. (Han 2020)

Giorgio Agamben, dans L’invenzione di un’epidemia, a fait valoir que les mesures de quarantaine renforcent les mécanismes gouvernementaux contre les libertés individuelles. (Agamben 2020)

Jorge González Arocha, dans Philosophy, Social Death and the Necessary Ethical Turn After Covid-19, discute de la mort sociale et de la transformation éthique impliquée dans la pandémie COVID-19. Une crise de la façon dont nous vivons, mais aussi de la façon dont nous mourons. (Gonzalez Arocha 2020) Dans la philosophie de la mort, dans le contexte de la pandémie actuelle de COVID-19, Arocha distingue plusieurs étapes chronologiques: la première étape a été l’ignorance, presque le déni, lorsque le virus n’a pas été perçu que comme quelque chose d’improbable. Plus tard, des images de morts ont commencé à apparaître en Italie, la mort devenant réelle, avec des problèmes à la fois médicalement, sociologiquement et politiquement. Une étape intermédiaire (en particulier aux USA) a été celle qui a nié la vraie nature du virus. Des manifestations et des protestations contre la quarantaine ont suivi, et le déni de l’efficacité du virus comme un déni de la possibilité de la mort. La situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui révèle la faiblesse des mécanismes construits pour cacher la vraie mort. En fin de compte, la crise économique est considérée comme plus importante que toute autre crise existentielle.

Pour l’analyse de la pandémie COVID-19, Dodds et Settemsdal (Dodds 2020) utilisent leur propre concept, l’écopsychanalyse, un dialogue entre psychanalyse, science, philosophie, théorie de la complexité, esthétique et écologie, avec un accent particulier sur notre relation avec l’inhumain et le changement climatique. L’écopsychanalyse considère la terre et l’esprit comme intimement liés, interconnectés dans une multitude d’ensembles et de développements. COVID-19 nous demande d’explorer l’étrange écologie de la nature qui tourne autour de nous et menace de nous détruire.

Le virus nous a donné une chance de faire une pause et de « repenser le train fuyant de notre civilisation avant de percer le mur écologique vers lequel il se dirige à une vitesse accélérée qui montre à quelle vitesse la société peut changer ». Le coronavirus, dit Dodds, nous rend tous trop conscients du problème de la mort, une obsession dont nous essayons de nous débarrasser en suivant les bilans quotidiens des morts et les courbes de croissance exponentielle. Selon Freud dans Thoughts for the Times on War and Death, (Freud 1964) « nous avons montré une tendance indéniable à mettre la mort de côté, à l’éliminer de la vie. Nous avons essayé de le cacher, une attitude vis-à-vis de la mort qui a un effet fort sur nos vies. La vie est donc appauvrie, elle perd tout intérêt. » Comme dans le cas de la guerre, les pandémies éliminent « le traitement conventionnel de la mort. La mort ne sera plus niée ; nous sommes obligés d’y croire. La vie est redevenue vraiment intéressante. » La guerre et les pandémies, dit Dodds, bien qu’apparemment inévitables, nous devons nous y opposer. (Dodds 2020) Mais être forcé de faire face à la mort nous fait nous sentir vivants alors même que nous mourons. La guerre, poursuit Freud, « nous dépouille des accrétions ultérieures de civilisation et révèle l’homme primordial en chacun de nous. Cela nous oblige une fois de plus à être des héros qui ne peuvent pas croire en leur propre mort ; qualifie les étrangers d’ennemis dont la mort doit être apportée ou désirée ; il nous dit d’ignorer la mort de ceux que nous aimons. » (Freud 1964)

Albert Camus déclare également qu’il ne peut y avoir de victoire définitive contre la mort : « le bacille de la peste ne meurt ni ne disparaît jamais, qu’il peut rester pendant des dizaines d’années endormi dans les meubles et le linge, qu’il attend patiemment dans les chambres, les caves, les malles, les mouchoirs et les paperasses, et que, peut-être, le jour viendrait où, pour le malheur et l’enseignement des hommes, la peste réveillerait ses rats et les enverrait mourir dans une cité heureuse. » (Camus 1972)

« Chacun la porte en soi, la peste… il faut se surveiller sans arrêt pour ne pas être amené́, dans une minute de distraction, à respirer dans la figure d’un autre et à lui coller l’infection. Ce qui est naturel, c’est le microbe. Le reste, la santé, l’intégrité́, la pureté́… c’est un effet de la volonté́ et d’une volonté́ qui ne doit jamais s’arrêter. » (Camus 1972)

L’étrangeté écologique du coronavirus, dit Dodds, (Dodds 2020) nous donne une chance de repenser ce qui est vraiment important, et la chance d’une culture mondiale. Le COVID-19 a conduit à la déstabilisation dramatique des systèmes économiques et sociaux du monde, avec des résultats imprévisibles et complexes.

Freud a reconnu que la solidarité face à une catastrophe naturelle est « l’une des rares impressions agréables et exaltantes que l’humanité puisse offrir ». Elle est mise à l’épreuve aujourd’hui, alors que l’humanité est confrontée à l’une des plus grandes crises de son histoire moderne. (Freud 1964)

Bibliographie

  • Agamben, Giorgio. 2020. « L’invenzione di un’epidemia ». Quodlibet. 2020. https://www.quodlibet.it/giorgio-agamben-l-invenzione-di-un-epidemia.
  • Almeida, Joyce. 2008. « June Almeida (Née Hart) ». BMJ 336 (7659): 1511‑1511. https://doi.org/10.1136/bmj.a434.
  • Asiedu, Kwasi Gyamfi. 2020. « After Enduring Months of Lockdown, Africans in China Are Being Targeted and Evicted from Apartments ». Quartz Africa. 2020. https://qz.com/africa/1836510/africans-in-china-being-evicted-from-homes-after-lockdown-ends/.
  • Board, The Editorial. 2020. « Opinion | Is the World Ready for the Coronavirus? » The New York Times, 29 janvier 2020, sect. Opinion. https://www.nytimes.com/2020/01/29/opinion/coronavirus-outbreak.html.
  • Burton, Nylah. 2020. « The Coronavirus Exposes the History of Racism and “Cleanliness” ». Vox. 7 février 2020. https://www.vox.com/2020/2/7/21126758/coronavirus-xenophobia-racism-china-asians.
  • Caduff, Carlo. 2020. « What Went Wrong: Corona and the World after the Full Stop ». 2020. https://www.academia.edu/42829792/What_Went_Wrong_Corona_and_the_World_after_the_Full_Stop?auto=download&fbclid=IwAR2MaZetE1nMVqHDqvhfSJvX-6fQKAwDQdhRegTaHRm3Jx_8xMeRY2YZemo.
  • Camus, Albert. 1972. La Peste. French & European Pubns.
  • Chrisafis, Angelique. 2019. « French Medics Warn Health Service Is on Brink of Collapse ». The Guardian. 11 juin 2019. http://www.theguardian.com/world/2019/jun/11/french-medics-health-service-collapse-doctors-nurses-protest-outside-french-health-ministry-strikes.
  • Cohen, Jan. 2020. « Wuhan Seafood Market May Not Be Source of Novel Virus Spreading Globally ». Science | AAAS. 26 janvier 2020. https://www.sciencemag.org/news/2020/01/wuhan-seafood-market-may-not-be-source-novel-virus-spreading-globally.
  • Corasaniti, Nick, et Stephanie Saul. 2020. « 16 States Have Postponed Primaries During the Pandemic. Here’s a List. » The New York Times, 10 août 2020, sect. U.S. https://www.nytimes.com/article/2020-campaign-primary-calendar-coronavirus.html.
  • Cui, Jie, Fang Li, et Zheng-Li Shi. 2019. « Origin and Evolution of Pathogenic Coronaviruses ». Nature Reviews Microbiology 17 (3): 181‑92. https://doi.org/10.1038/s41579-018-0118-9.
  • Decaro, Nicola. 2011a. « Alphacoronavirus‡ ». In The Springer Index of Viruses, édité par Christian Tidona et Gholamreza Darai, 371‑83. New York, NY: Springer. https://doi.org/10.1007/978-0-387-95919-1_56.
  • ———. 2011b. « Betacoronavirus‡ ». In The Springer Index of Viruses, édité par Christian Tidona et Gholamreza Darai, 385‑401. New York, NY: Springer. https://doi.org/10.1007/978-0-387-95919-1_57.
  • Dodds, Joseph. 2020. « Elemental Catastrophe: Ecopsychoanalysis and the Viral Uncanny of COVID-19 ». Stillpoint Magazine (blog). 8 avril 2020. https://stillpointmag.org/articles/elemental-catastrophe-ecopsychoanalysis-and-the-viral-uncanny-of-covid-19/.
  • Dodman, Benjamin. 2020. « Violence Flares in Tense Paris Suburbs as Heavy-Handed Lockdown Stirs ‘Explosive Cocktail’ ». France 24. 21 avril 2020. https://www.france24.com/en/20200421-violence-flares-in-tense-paris-suburbs-as-heavy-handed-lockdown-stirs-explosive-cocktail.
  • Estola, T. 1970. « Coronaviruses, a New Group of Animal RNA Viruses ». Avian Diseases 14 (2): 330‑36. https://doi.org/10.2307/1588476.
  • Farr, Christina. 2020. « Sweden Kept Its Country Relatively Open during the Coronavirus Pandemic, but Its Elderly Paid a Price ». CNBC. 17 juillet 2020. https://www.cnbc.com/2020/07/17/how-sweden-fought-coronavirus-and-what-went-wrong.html.
  • Fehr, Anthony R., et Stanley Perlman. 2015. « Coronaviruses: An Overview of Their Replication and Pathogenesis ». In Coronaviruses: Methods and Protocols, édité par Helena Jane Maier, Erica Bickerton, et Paul Britton, 1‑23. Methods in Molecular Biology. New York, NY: Springer. https://doi.org/10.1007/978-1-4939-2438-7_1.
  • Foucault, M., G. Agamben, et S. Benvenuto. 2020. « Coronavirus and Philosophers | European Journal of Psychoanalysis ». 2020. https://www.journal-psychoanalysis.eu/coronavirus-and-philosophers/.
  • Freud, Sigmund. 1964. Thoughts for the Times on War and Death (1915). Hogarth Press.
  • Giaimo, Cara. 2020. « The Spiky Blob Seen Around the World ». The New York Times, 1 avril 2020, sect. Health. https://www.nytimes.com/2020/04/01/health/coronavirus-illustration-cdc.html.
  • Gonzalez Arocha, Jorge. 2020. « Philosophy, Social Death and the Necessary Ethical Turn after COVID-19 ». SSRN Scholarly Paper ID 3599774. Rochester, NY: Social Science Research Network. https://doi.org/10.2139/ssrn.3599774.
  • Han, Byung-Chul. 2020. « La emergencia viral y el mundo de mañana. Byung-Chul Han, el filósofo surcoreano que piensa desde Berlín ». EL PAÍS. 21 mars 2020. https://elpais.com/ideas/2020-03-21/la-emergencia-viral-y-el-mundo-de-manana-byung-chul-han-el-filosofo-surcoreano-que-piensa-desde-berlin.html.
  • IMFBlog. 2020. « The Great Lockdown: Worst Economic Downturn Since the Great Depression ». IMF Blog (blog). 2020. https://blogs.imf.org/2020/04/14/the-great-lockdown-worst-economic-downturn-since-the-great-depression/.
  • Kahn, Jeffrey S., et Kenneth McIntosh. 2005. « History and Recent Advances in Coronavirus Discovery ». The Pediatric Infectious Disease Journal 24 (11): S223. https://doi.org/10.1097/01.inf.0000188166.17324.60.
  • Kolachalam, Namrata. 2020. « Indian Muslims Are Being Scapegoated for the Coronavirus ». Slate Magazine. 9 avril 2020. https://slate.com/news-and-politics/2020/04/tablighi-jamaat-india-muslims-coronavirus.html.
  • Li, Fang, Wenhui Li, Michael Farzan, et Stephen C. Harrison. 2005. « Structure of SARS Coronavirus Spike Receptor-Binding Domain Complexed with Receptor ». Science 309 (5742): 1864‑68. https://doi.org/10.1126/science.1116480.
  • McIntosh, Kenneth. 1974. « Coronaviruses: A Comparative Review ». In Current Topics in Microbiology and Immunology / Ergebnisse Der Mikrobiologie Und Immunitätsforschung, édité par W. Arber, R. Haas, W. Henle, P. H. Hofschneider, N. K. Jerne, P. Koldovský, H. Koprowski, et al., 85‑129. Current Topics in Microbiology and Immunology / Ergebnisse Der Mikrobiologie Und Immunitätsforschung. Berlin, Heidelberg: Springer. https://doi.org/10.1007/978-3-642-65775-7_3.
  • Nadeau, Barbie Latza. 2020. « Italy Shows Just How Crazy Coronavirus Panic Can Get ». The Daily Beast, 29 février 2020, sect. travel. https://www.thedailybeast.com/italy-shows-just-how-crazy-coronavirus-panic-can-get.
  • Payne, Susan. 2017. « Chapter 17 – Family Coronaviridae ». In Viruses, édité par Susan Payne, 149‑58. Academic Press. https://doi.org/10.1016/B978-0-12-803109-4.00017-9.
  • Qin, Amy, Steven Lee Myers, et Elaine Yu. 2020. « China Tightens Wuhan Lockdown in ‘Wartime’ Battle With Coronavirus ». 2020. https://www.nytimes.com/2020/02/06/world/asia/coronavirus-china-wuhan-quarantine.html.
  • Simmons, Graham, Pawel Zmora, Stefanie Gierer, Adeline Heurich, et Stefan Pöhlmann. 2013. « Proteolytic Activation of the SARS-Coronavirus Spike Protein: Cutting Enzymes at the Cutting Edge of Antiviral Research ». Antiviral Research 100 (3): 605‑14. https://doi.org/10.1016/j.antiviral.2013.09.028.
  • Su, Shuo, Gary Wong, Weifeng Shi, Jun Liu, Alexander C. K. Lai, Jiyong Zhou, Wenjun Liu, Yuhai Bi, et George F. Gao. 2016. « Epidemiology, Genetic Recombination, and Pathogenesis of Coronaviruses ». Trends in Microbiology 24 (6): 490‑502. https://doi.org/10.1016/j.tim.2016.03.003.
  • Thoreson, Ryan. 2020. « Covid-19 Backlash Targets LGBT People in South Korea ». Human Rights Watch. 13 mai 2020. https://www.hrw.org/news/2020/05/13/covid-19-backlash-targets-lgbt-people-south-korea.
  • Tumilty, Ryan. 2020. « Federal Government Announces Aggressive Measures to Battle COVID-19 as Parliament Suspended until April ». National Post. 2020. https://nationalpost.com/news/canada/canadian-parliament-suspended-until-april-due-to-coronavirus-crisis.
  • United Nations. 2020. « Senior Officials Sound Alarm over Food Insecurity, Warning of Potentially ‘Biblical’ Famine, in Briefings to Security Council | Meetings Coverage and Press Releases ». 2020. https://www.un.org/press/en/2020/sc14164.doc.htm.
  • Wertheim, Joel O., Daniel K. W. Chu, Joseph S. M. Peiris, Sergei L. Kosakovsky Pond, et Leo L. M. Poon. 2013. « A Case for the Ancient Origin of Coronaviruses ». Journal of Virology 87 (12): 7039‑45. https://doi.org/10.1128/JVI.03273-12.
  • Woo, Patrick C. Y., Susanna K. P. Lau, Carol S. F. Lam, Candy C. Y. Lau, Alan K. L. Tsang, John H. N. Lau, Ru Bai, et al. 2012. « Discovery of Seven Novel Mammalian and Avian Coronaviruses in the Genus Deltacoronavirus Supports Bat Coronaviruses as the Gene Source of Alphacoronavirus and Betacoronavirus and Avian Coronaviruses as the Gene Source of Gammacoronavirus and Deltacoronavirus ». Journal of Virology 86 (7): 3995‑4008. https://doi.org/10.1128/JVI.06540-11.
  • World Health Organization. 2020a. « Advice for the public ». 2020. https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public.
  • ———. 2020b. « Laboratory testing of human suspected cases of novel coronavirus (nCoV) infection ». https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/330374/WHO-2019-nCoV-laboratory-2020.1-eng.pdf.
  • ———. 2020c. « WHO Director-General’s Opening Remarks at the Media Briefing on COVID-19 – 11 March 2020 ». 2020. https://www.who.int/dg/speeches/detail/who-director-general-s-opening-remarks-at-the-media-briefing-on-covid-19—11-march-2020.
  • ———. 2020d. « WHO Statement Regarding Cluster of Pneumonia Cases in Wuhan, China ». 2020. https://www.who.int/china/news/detail/09-01-2020-who-statement-regarding-cluster-of-pneumonia-cases-in-wuhan-china.
  • Zhu, Na, Dingyu Zhang, Wenling Wang, Xingwang Li, Bo Yang, Jingdong Song, Xiang Zhao, et al. 2020. « A Novel Coronavirus from Patients with Pneumonia in China, 2019 ». New England Journal of Medicine, janvier. https://doi.org/10.1056/NEJMoa2001017.
  • Zizek, Slavoj. 2020. « Coronavirus Is ‘Kill Bill’-Esque Blow to Capitalism and Could Lead to Reinvention of Communism ». RT International. 2020. https://www.rt.com/op-ed/481831-coronavirus-kill-bill-capitalism-communism/.

Sfetcu, Nicolae, « La vie et la mort pendant une pandémie », SetThings (17 novembre 2020), DOI: 10.13140/RG.2.2.35853.36328, URL = https://www.setthings.com/fr/la-vie-et-la-mort-pendant-une-pandemie/

Email: nicolae@sfetcu.com

Cet article est sous licence Creative Commons Attribution-NoDerivatives 4.0 International. Pour voir une copie de cette licence, visitez http://creativecommons.org/licenses/by-nd/4.0/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *