» » » » » » L’Agnelet

L’Agnelet

indiantales00jacorich_0061 Il était une fois un Agnelet, qui gambadait sur ses petites chancelant jambes, et se plaisait étonnamment.

Maintenant, un jour, il partit pour visiter sa grand-mère, et sautait de joie en pensant à toutes les bonnes choses qu’il obtiendra à partir d’elle, quand il a rencontré un Chacal, qui regarda le tendre jeune et tendre morceau et dit: « Agnelet! Agnelet! Je vais te manger! »

Mais l’Agnelet seulement a folâtré un peu et dit:

« À la maison de ma grand-mère je vais,
Là où plus gras je vais augmenter,
Ensuite, vous pouvez me manger. « 

indiantales00jacorich_0062-1Le Chacal a pensée cette chose est raisonnable, et a laissé l’Agnelet passer.

Après quelque temps il rencontra un Vautour, et le Vautour, regardant avidement le morceau tendre devant lui, a déclaré: « Agnelet! Agnelet! Je vais vous manger!! »

Mais l’Agnelet seulement a folâtré un peu et dit:

« À la maison de ma grand-mère je vais,
Là où plus gras je vais augmenter,
Ensuite, vous pouvez me manger. « 

Le Vulture a pensée cette chose est raisonnable, et a laissé l’Agnelet passer.

Après quelque temps il rencontra un Tigre, puis un Loup et un Chien et un Aigle, et tout cela, quand ils virent le tendre petit morceau ont déclaré: « Agnelet! Agnelet! Je vais vous manger!! »

Mais à chacun d’eux l’Agnelet a répondu, en folâtrant un peu:

« À la maison de ma grand-mère je vais,
Là où plus gras je vais augmenter,
Ensuite, vous pouvez me manger. « 

indiantales00jacorich_0062-2Enfin, il a atteint la maison de sa grand-mère, et dit tout dans une grande hâte, « Grand-mère, ma granny, j’ai promis d’augmenter très gras, donc, parce que les gens doivent tenir leurs promesses, s’il vous plaît me mettre immédiatement dans le coffre à maïs. »

Sa grand-mère a dit qu’il était un bon garçon, et le mis dans le coffre à maïs, et le gourmand petit Agnelet est resté pendant sept jours, et il a mangé et a mangé, et a mangé, jusqu’à ce qu’il ne pouvait guère se dandiner, et sa grand-mère a dit qu’il était assez gras pour quoi que ce soit, et doit rentrer à la maison. Mais la ruse petit Agnelet a dit que pour quelque animal serait sûr de le manger sur le chemin du retour, il était si grasse et tendre.

«Je vais vous dire ce que vous devez faire», a déclaré Maître Agnelet, « vous devez faire un petit tambour de la peau de mon petit frère qui est mort, et ensuite je peux rester à l’intérieur et gambader bien, car je suis aussi serré comme un tambour moi-même ».

indiantales00jacorich_0063Donc, sa grand-mère a fait un joli petit tambour avec la peau de son frère, avec la laine à l’intérieur, et Agnelet sest recroquevillé bien au chaud dans le milieu, et a roulé loin gaiement. Bientôt, il a rencontré l’Aigle, qui l’a appelé:

« Petit Tambour! Petit Tambour!
Avez-vous vu l’Agnelet autour? »

Et M. Agnelet, recroquevillé dans son nid doux et chaud, a répondu:

« Tombé dans le feu, et ainsi vous
Le petit tambour. Tum-pa, tum-tou! « 

« Comment est très ennuyeux! » soupira l’Aigle, en pensant à regret au morceau tendre qu’il avait laissé échapper.

Pendant ce temps l’Agnelet roulait le long, en riant à lui-même, et en chantant:

« Tum-pa, tum-tou;
Tum-pa, tum-tou! »

Chaque animal et oiseau qu’il a rencontré lui ont posé la même question:

« Petit Tambour! Petit Tambour!
Avez-vous vu l’Agnelet autour? »

Et à chacun d’eux le petit malin a répondu:

« Tombé dans le feu, et ainsi vous
Le petit tambour. Tum-pa, tum-tou;
Tum-pa, tum-tou; Tum-pa, tum-tou!« 

Ensuite, ils ont tous soupiraient en pensant au petit morceau tendre qu’ils avaient laissé échapper.

Enfin, le Chacal est venu en boitant, tous ses regards tristes aussi nettes que d’une aiguille, et lui aussi a appelé

« Petit Tambour! Petit Tambour!
Avez-vous vu l’Agnelet autour? »

Et l’Agnelet , recroquevillé dans son petit nid douillet, répondit gaiement:

« Tombé dans le feu, et ainsi vous
Le petit tambour. Tum-pa« 

Mais il n’a jamais parlé plus loin, parce que le Chacal a reconnu sa voix à la fois, et cria: « Tiens! Vous avez vous-même tourné à l’envers, avez-vous? Sortez de là! »

Là-dessus, il a déchiré le Tambour et englouti l’Agnelet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *