» » » » » Les véhicules blindés et les soldats américains sont arrivé en Roumanie pour l’Operation Atlantic Resolve

Les véhicules blindés et les soldats américains sont arrivé en Roumanie pour l’Operation Atlantic Resolve

En Roumanie, ces jours-ci ont atteint environ 350 soldats et des chars et véhicules de récupération M88 à partir du 1er Bataillon du Régiment d’Infanterie 8 « Fighting Eagles », États-Unis, pour participer à l’Operation Atlantic Resolve. À la fin de février viendra autres 150 autres soldats.

Operation Atlantic Resolve est un projet de l’OTAN en cours en réponse aux actions de la Russie en Ukraine, principalement dans la guerre en Donbass. Il est financé dans le cadre de l’Initiative Européenne Réassurance. Les efforts américains pour soutenir l’OTAN se trouve dans l’Operation Atlantic Resolve. Etats-Unis ont pris plusieurs mesures immédiates pour faire preuve de solidarité avec l’OTAN, comme l’augmentation de la présence dans l’air, du sol et navals dans la région, et d’améliorer les exercices déjà prévus. États-Unis prennent des mesures pour renforcer les plans militaires des capacités de défense de l’OTAN, et reste déterminé à avoir une présence persistante en Europe orientale.

Les premiers chars M1A2 Abrams sont arrivés le 14 février en Roumanie, via la Pologne.

«Nous avons voyagé à travers la Pologne, la République Tchèque, l’Autriche, la Hongrie et la Roumanie, pour tester la capacité du bataillon à assembler et à se déplacer rapidement à travers l’Europe par rail et par route», a déclaré le major Scott Stephens, commandant en second du régiment 8. «Coopération et la confiance des nations alliés de manœuvrer librement US équipement et le personnel militaire à travers l’Europe est essentielle à la réussite de l’opération Resolve Atlantique et la sécurité des pays européens alliés.»

Les troupes américaines prendront part à l’instruction avec les alliés européens de 8 pays, en mettant l’accent sur la coopération avec les forces terrestres de la Roumanie et de la Bulgarie dans les 6 prochains mois.

«Nous sommes très heureux de commencer à intégrer avec l’armée roumaine l’instruction avec nos partenaires alliés», a déclaré le major Michael Harrison, officier des opérations de la 8e régiment d’infanterie. «Vivre et travailler en collaboration avec nos alliés quotidienne va renforcer la confiance dans notre capacité à travailler en équipe si nous sommes toujours appelés à répondre immédiatement à toute crise.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *