Home » Articole » FR » Ordinateurs » Programmation web » L’histoire de HTML et le balisage HTML

L’histoire de HTML et le balisage HTML

Posté dans : Programmation web 0

exemple du programme classique Bonjour tout le monde!

Extension de fichier: .html, .htm
Internet Media Type: text / html
Code Type: TEXTE
Uniforme identificateur de type (UTI): public.html
Développé par: World Wide Web Consortium & WHATWG
Type format: langage de balisage
Prolongé de: SGML
Prolongé à: XHTML
Normes: ISO / IEC 15445, HTML W3C 4.01 W3C de HTML5 (projet)
Format ouvert

HTML signifie HyperText Markup Language, est la langue principale pour les pages web. Il offre la possibilité de décrire la structure de l’information basée sur le texte dans un document – en offrant des propriétés spécifiques du texte, tels que des liens, titres, paragraphes, listes, etc. – et offrir texte interactif, des images et d’autres objets. HTML est écrit sous la forme d’étiquettes, limités par des crochets. HTML peut également décrire, dans une certaine mesure, à quoi il ressemble et la sémantique d’un document, et peut inclure la langue du code de script (comme JavaScript) qui peuvent influer sur le comportement des navigateurs Web et d’autres processeurs HTML.

Les fichiers et les URL contenant HTML ont généralement le type d’extension .html ou .htm.

L’histoire de HTML

Origines

En 1980, le physicien Tim Berners-Lee, qui était un entrepreneur indépendant au CERN, a proposé et réalisé le prototype ENQUIRE, un système pour les chercheurs du CERN à utiliser et partager des documents. En 1989, Berners-Lee et l’ingénieur de système pour les données CERN Robert Cailliau ont présentées individuellement des propositions distinctes pour un système hypertexte Internet avec des fonctionnalités similaires. L’année suivante, ils ont collaboré sur un travail combinée, le projet WorldWideWeb (W3), qui a été acceptée par le CERN.

Les premières spécifications

La première description du HTML accessible au public a été faite dans un document appelé Balises HTML, le premier document mentionné par Berners-Lee en 1991. Il décrit 22 éléments dont la conception originale, simple, de HTML. Treize de ces éléments existent encore en HTML.

Berners-Lee a considéré HTML comme, à ce moment-là, une application de SGML, mais n’a pas été officiellement défini jusqu’à la publication à la mi-1993 par l’IETF, de la première proposition de spécification HTML: « Hypertext Markup Language (HTML) », ébauche de l’Internet par Berners-Lee et Dan Connolly, qui comprenait une définition du type de document SGML pour définir la grammaire. Le projet a expiré après six mois, mais il a été important dans l’utilisation des balises personnalisées du navigateur Mosaic de NCSA pour insérer des images en ligne, ce qui reflète la philosophie IETF de normalisation des prototypes testés. De même, Dave Raggets a mené un projet appelé « HTML + (Hypertext Markup Format) » à la fin de 1993, ce qui suggère la normalisation des caractéristiques déjà mises en œuvre telles que les tables et les formulaires.

Après les ébauches HTML et HTML+ expiré au début de 1994, l’IETF a créé un groupe de travail pour le HTML, qui en 1995 a terminé « HTML 2.0 », la première spécification HTML qui a été destiné à être considéré comme une norme pour les futures implémentations. Publié comme demande pour des commentaires (Request for Comments) 1866, HTML 2.0 a inclus les idées des ébauches HTML et HTML+. Il n’y avait pas de HTML 1.0; la désignation 2.0 a été fait pour distinguer la nouvelle publication aux projets antérieurs.

La poursuite du développement sous les auspices de l’IETF a été bloquée par des intérêts de la concurrence. Depuis 1996, les spécifications HTML ont été administrées, sur la base des réactions des fournisseurs de logiciels commerciaux, par le Consortium World Wide Web (W3C). En 2000, HTML est devenu une norme internationale (ISO/IEC 15445: 2000). HTML 4.01 a été publié à la fin de 1999, avec plus d’errata publié jusqu’en 2001. En 2004 a commencé le développement sur HTML5 dans Web Hypertext Application Technology Working Group (WHATWG), qui est devenu un produit livrable conjointement avec le W3C en 2008, et complété et normalisé en 28 Octobre 2014.

Balisage HTML

Le balisage HTML se compose de plusieurs constituants clés, y compris les éléments (et leurs attributs), les types de données à base de caractères, et les références de caractères et des références à des entités. Les balises HTML apparaissent le plus souvent en paires comme <h1> et </ h1>, bien que certaines représentent des éléments vides et ne sont donc pas appariées, par exemple <img>. La première balise dans une telle paire est la balise de début et la seconde est la balise de fin (elles sont également appelées balises d’ouverture et balises de fermeture).

Un autre constituant important est la déclaration de type de document HTML, qui déclenche le rendu en mode standard.

Voici un exemple du programme classique Bonjour tout le monde!, un test commun utilisé pour comparer les langages de programmation, les langages de script et les langages de balisage. Cet exemple est réalisé à l’aide de 9 lignes de code:

<!DOCTYPE html>
<html>
<head>
<title>Ceci est un titre</title>
</head>
<body>
<p>Bonjour tout le monde!</p>
</body>
</html>

(Le texte entre <html> et </ html> décrit la page Web et le texte entre <body> et </body> est le contenu visible de la page. Le texte de balisage « <title>Ceci est un titre</title> » définit le titre de la page du navigateur)

La déclaration de type de document <! DOCTYPE html> concerne HTML5. Si une déclaration n’est pas incluse, les différents navigateurs reviendront au mode « quirks » pour le rendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *