Home » Articole » Blog » Mythes courants sur les traducteurs interprètes

Mythes courants sur les traducteurs interprètes

European Parliament, Strasbourg
Parlement européen

Crédit © Union européenne, 1995-2020

« La traduction et l’interprétation sont la même chose. » FAUX

Bien que la traduction et l’interprétation aient beaucoup en commun, ce sont des professions distinctes qui nécessitent des compétences et des types de formation différents. Vous pouvez être un bon interprète sans être un bon traducteur, et vice versa.

« Pour être interprète, il suffit de connaître les langues. » FAUX

L’interprétation est un métier. Si vous voulez interpréter quelque chose de plus difficile que les conversations de routine, vous devez apprendre des techniques spéciales qui ne peuvent pas être improvisées.

« Je connais le portugais et le finnois, je peux donc interpréter dans ces langues. » FAUX

Vous ne pouvez interpréter dans une langue que si vous la connaissez parfaitement. Idéalement, ce devrait être votre langue maternelle. Les interprètes doivent réagir et traiter les informations rapidement et les exprimer clairement, avec éloquence et sans trop d’hésitation.

« Tout interprète fera l’affaire. Je n’ai pas besoin d’un interprète de conférence. » FAUX

Interprète de conférence est le titre utilisé pour les interprètes diplômés universitaires et formés à un très haut niveau. Ils n’interprètent pas uniquement lors de conférences. Tous les interprètes n’ont pas suivi cette formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *