» » » » » » POURQUOI IL Y A UN HOMME DANS LA LUNE

POURQUOI IL Y A UN HOMME DANS LA LUNE

Posté dans : Mythes de la nature 0

«Bohomme,» a dit la bonnefemme, «vous devez sortir dans la forêt et ramasser des bâtons pour le feu. Demain sera dimanche, et nous n’avons pas de bois à brûler.»

«Oui, bonnefemme,» a répondu le bonhomme, «je vais aller dans la forêt.»

Il est allé à la forêt, mais il s’est assis sur un rocher mousseux et a pêché jusqu’à ce qu’il fasse nuit, et donc il n’a apporté à la maison aucun bois. «La bonnefemme ne le saura pas,» a pensé-t-il. «Je vais aller à la forêt demain matin et rassembler des bâtons.»

Quand le matin est arrivé, il est sorti doucement de la maison quand il faisait à peine de la lumière, et est allé dans la forêt. Bientôt, il avait autant de bâtons qu’il pouvait porter, et il est allé à la maison, quand une voix l’a appelé sévèrement: «Mettez ces bâtons en bas.» Il a regardé à droite, à gauche, devant lui, derrière lui, et au-dessus de sa tête. Il n’y avait personne à voir.

«Mettez ces bâtons en bas,» a dit de nouveau la voix.

«S’il vous plaît, je n’ose pas les poser en bas,» a répondu le bonhomme, tremblant de peur. «Ils sot pour les brûler, et ma femme ne peut cuisiner le dîner sans eux.»

«Vous n’aurez pas de dîner aujourd’hui,» a dit la voix.

«La bonnefemme ne saura pas que je ne les ai pas rassemblés la nuit dernière, et elle me laissera dîner. J’en suis presque sûr qu’elle le fera,» a répondu le bonhomme.

«Vous ne devez pas rassembler de bâtons aujourd’hui,» a dit la voix plus sévèrement que jamais. «C’est dimanche. Mettez ces bâtons en bas.»

«En effet, monsieur Voix, je n’ose pas,» a murmuré le bonhomme; et, au loin, il a cru entendre sa femme qui appelait: «Bonhomme, où es-tu? Il n’y a pas de bois à brûler.»

«Voulez-vous les poser en bas, ou vous les porterez pour toujours?« sest écrié la voix avec colère.

«Vraiment, je ne peux pas les poser en bas, car je n’ose pas rentrer sans eux,» a répondu le bonhomme, tremblant de peur des pieds à la tête. «La bonnefemme n’aimerait pas ça.»

«Alors emportez-les pour toujours,» a dit la voix. «Vous ne vous souciez pas du dimanche, et vous n’aurez jamais un autre dimanche.»

Le bonhomme n‘a pas pu dire comment cela se passait, mais il sest senti levé, en haut, en haut, en haut, les bâtons et tout, jusqu’à ce qu’il est arrivé dans la lune.

«Vous resterez ici,» a dit la voix avec sévérité. «Vous ne reposerez pas le dimanche, et ici vous n’en avez pas besoin. C‘est la lune, et c’est donc toujours le jour de la lune, ou lundi, et lundi sera toujours pour vous. Chaque fois que quelqu’un regardera la lune, dira: ‘Voyez l’homme avec les bâtons sur son dos, il a été emmené à la lune parce qu’il a ramassé du bois le dimanche.»

«Oh! Ma chère, ma chère,» s’est écrié le bonhomme, «que dira ma bonnefemme?»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *