» » » » » Théorie de l’Enfer – Physique appliquée

Théorie de l’Enfer – Physique appliquée

Posté dans : Blagues, Physique | 0

Enfer

Selon certaines publications sur le net, la prochaine question a été posée à un examen de chimie dans une université bien connue. La réponse donnée par un des étudiants a été tellement « profonde » que l’enseignant l’a partagé avec ses collègues sur Internet, et nous avons eu le plaisir de le savoir.

Question complémentaire: L’Enfer est-elle exothermique (émettant de la chaleur) ou endothermique (chaleur absorbante)?

Pour prouver leur opinion, la plupart des étudiants ont utilisé la loi de Boyle, qui dit qu’un gaz refroidit quand il se dilate et se réchauffe lorsqu’il est comprimé, ou quelque chose comme ça.

Mais l’un des étudiants a écrit ce qui suit:

Tout d’abord, nous devons savoir comment la taille de l’Enfer change à temps. Nous devons donc connaître le rythme auquel des âmes entrent en Enfer par rapport au taux de ceux qui quittent l’Enfer. Je pense que nous pouvons supposer avec assez de certitude que, une fois que l’âme atteint l’Enfer, elle ne sort jamais. Par conséquent, aucune âme ne sort de l’Enfer.

En ce qui concerne le taux de ceux qui entrent, regardons les différentes religions qui existent aujourd’hui dans le monde. La plupart de ces religions disent que si vous ne croyez pas en cette religion, vous finirez en Enfer.

Étant donné qu’il y a plus d’une religion de ce genre et comment les gens ne sont pas adeptes de plusieurs religions simultanément, nous pouvons estimer que toutes les âmes vont en Enfer. Compte tenu des taux de naissances et de décès, on peut dire que le nombre d’âmes en Enfer augmente de façon exponentielle.

Maintenant, nous devons regarder le volume de l’Enfer. Parce que la loi de Boyle dit que parce que la température de l’enfer reste constante, le volume de l’enfer doit augmenter proportionnellement avec le nombre d’âmes qui entrent.

Cela montre qu’il existe deux possibilités:

1. Si l’Enfer se développe à un rythme inférieur à celui auquel les âmes entrent, alors la température et la pression en Enfer augmenteront tellement que finalement l’Enfer sera déclenché sur la terre.

2. Si l’enfer se dilate à un taux plus élevé que celui avec lequel les âmes entrent, la température et la pression diminueront jusqu’à ce que l’Enfer gèle.

C’est lequel alors?

Si j’accepte le postulat que Sandra m’a dit dans ma première année de collège, «ce sera une journée froide en Enfer avant que je fais l’amour avec toi», et considérant que j’ai fait de l’amour avec elle la nuit dernière, alors la deuxième hypothèse doit être la bonne. Par conséquent, je suis sûr que l’enfer est endothermique et qu’il a déjà gelé.

Le corollaire de cette théorie est que, depuis que l’enfer a gelé, il en résulte qu’il n’accepte plus aucune âme et il a disparu… ne laissant que le Paradis, ce qui prouve l’existence d’un être divin – ce qui explique pourquoi, hier soir, Sandra a crié «Mon Dieu!»

Cet étudiant a été le seul qui a obtenu la note maximale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *